Le développement en questions

Accueil > Nos archives > N°174 juin 2016, Action humanitaire et développement > Dossier > Ethnocentrisme et partenariat : la violence symbolique de l’aide (...)

Ethnocentrisme et partenariat : la violence symbolique de l’aide humanitaire

mercredi 22 juin 2016, par Sylvie AYIMPAM , Jacky BOUJU

Ce papier s’appuie sur les résultats de recherche de l’équipe IMAF-Université d’Aix-Marseille sur la transition humanitaire au Burkina Faso . Lors des enquêtes, la plupart des représentants des organisations gouvernementales et des ONG humanitaires burkinabè rencontrés évoquaient le caractère souvent pénible de la gestion des financements obtenus dans le cadre des partenariats Sud-Nord. Le caractère répété de ces récriminations était quelque peu surprenant. En effet, la notion de « partenariat », qui est abondamment utilisée dans la rhétorique de l’aide internationale et dans les relations Nord-Sud, évoque plutôt « le respect des différences » et « l’établissement de relations équilibrées » entre les partenaires . Intrigués par la récurrence de ce thème, nous avons choisi de l’investiguer en prenant comme objet d’analyse d’une part, la conception que se font les partenaires- bénéficiaires du Sud des normes managériales d’accès aux financements et de contrôle des dépenses qui leur sont imposées par leurs partenaires-bailleurs du Nord et d’autre part, les justifications que donnent ces derniers des impératifs normatifs qu’ils associent à l’instrumentation de l’aide.

Pour lire la suite de cet article http://informations-et-commentaires.nursit.com/IMG/pdf/ethnocentrisme_et_partenariat.pdf

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.