Le développement en questions

Accueil > Nos archives > N° 176 Sahara occidental > Dossier > Conditions de vie dans le territoire non autonome du Sahara occidental (...)

Conditions de vie dans le territoire non autonome du Sahara occidental occupé par le Maroc

jeudi 22 juin 2017, par Michèle DECASTER

Depuis l’annexion militaire, à partir de novembre 1975 des trois quarts de son pays par le royaume du Maroc, la population sahraouie vit la situation d’une colonisation « classique ». Comme toute colonisation, elle se décline sous ses aspects politiques, économiques, sociaux et culturels. Les principes des droits de l’homme fondamentaux et le droit international y sont bafoués au quotidien, en premier lieu le droit à revendiquer l’organisation du référendum d’autodétermination préconisé par la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) le 14 décembre 1960.
L’ONU inscrit le Sahara occidental sur la liste des « territoires non autonomes » en 1963 et se prononce en faveur de sa décolonisation en 1965. L’Espagne, puissance administrante, quitte le Sahara occidental le 26 février 1976 en indiquant à l’ONU qu’elle se désengage de toute responsabilité internationale à l’égard de son ancienne colonie. Malgré l’occupation de fait que le Maroc exerce sur la plus grande partie du Sahara occidental, il n’a jamais été reconnu « puissance administrante » par l’ONU et sa souveraineté n’a été reconnue par aucun État au monde, ce qui serait contraire à la législation internationale.

Pour lire la suite de ce texte : http://informations-et-commentaires.nursit.com/IMG/pdf/conditions_de_vie_dans_le_territoire_non_autonome_du_sahara_occidental_occupe_par_le_maroc.pdf

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.