Le développement en questions

Accueil > Nos archives > N° 176 Sahara occidental > Dossier > Sahara occidental : la vie dans les camps de réfugiés

Sahara occidental : la vie dans les camps de réfugiés

jeudi 22 juin 2017, par Philippe LECLERCQ

C’est entre la fin de 1975 et le début de 1976, lorsque le Maroc a commencé à bombarder, au napalm et au phosphore blanc, les camps sahraouis, particulièrement à Tifariti et Guelta Zemour, que les Sahraouis se sont enfuis de leur territoire. Ils ont entrepris une longue marche dans le désert … à dos de chameaux, à pieds, en camion.
À l’issue de ce voyage de plusieurs centaines de kilomètres, les familles sont arrivées à proximité de la Willaya de Tindouf, au Sud-Ouest de l’Algérie. Ce pays met alors à leur disposition un territoire d’environ 6 000 km2, sur lequel ils jouissent d’une autonomie totale. Ils seraient désormais environ 150 000 à vivre dans ces camps de réfugiés.

Pour lire la suite :
http://informations-et-commentaires.nursit.com/IMG/pdf/sahara_occidental.pdf

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.