Le développement en questions

Accueil > Nos archives > N° 177 Le monde en morceaux ? > Dossier > La question d’Alep au sein des travaux du Conseil des droits de l’homme des (...)

La question d’Alep au sein des travaux du Conseil des droits de l’homme des Nations unies

dimanche 25 décembre 2016

Le conflit syrien interpelle et tout particulièrement en est-il aujourd’hui de la situation à Alep. Les dimensions politiques de ce conflit semblent effacées face au tragique des détresses subies par les populations. Pourtant ce sont bien deux questions essentiellement politiques qui se mélangent et rendent très difficile la recherche d’une solution humainement heureuse. Les actions des groupes armés relevant (ou pas ?) d’un islamisme radical constitue la première de ces deux questions. L’internationalisation du conflit syrien en est la seconde.
Les débats menés le 21 octobre 2016, à Genève, au sein du Conseil des droits de l’homme réuni en session extraordinaire pour traiter « de la détérioration de la situation des droits de l’homme en République arabe syrienne et aux développements récents dans la ville d’Alep » peuvent, par les arguments avancés et les prises de position de différentes délégations nationales, apporter un éclairage intéressant sur les dimensions politiques trop souvent occultées par les médias. En effet la présence à Alep de combattants du Front Al-Nosra et l’utilisation qui peut être faite de leur présence, de même que les engagements, parfois officiellement reconnus, souvent discrètement cachés, de puissances étrangères, apparaissent clairement.

Pour lire la suite : http://informations-et-commentaires.nursit.com/IMG/pdf/3_alep_no177_pages_17_a_23.pdf

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.