Le développement en questions

Accueil > Nos archives > N° 177 Le monde en morceaux ? > Dossier > Cuba : les coûts du blocus

Cuba : les coûts du blocus

dimanche 25 décembre 2016

Cuba : les coûts du blocus

COMMISSION ECONOMIQUE POUR L’AMERIQUE LATINE ET LES CARAÏBES (CEPALC)

L’embargo américain qui frappe Cuba depuis octobre 1960 a constitué et constitue encore un frein sévère au développement. Le déplacement dans l’île du Président Obama, en mars 2016, qui a été qualifié d’historique, paraît permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives. Mais de quelles perspectives s’agit-il ? D’une part l’embargo, même s’il connaît quelques assouplissements, reste en place. D’autre part sa levée pourrait constituer un moyen de pression politique pour obtenir un changement complet du projet de société que le pouvoir cubain s’efforce de réaliser depuis 1961, et non d’une simple ouverture commerciale dont l’insularité rend la nécessité évidente.
En juillet 2016, le Secrétaire général des Nations unies a présenté à l’Assemblée générale le rapport demandé par la résolution 70/15 intitulée « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis d’Amérique » (A/71/150) qui contient les réponses des gouvernements et des organes et organismes des Nations Unies sur l’application de cette résolution. Le texte ci-dessous est extrait de ce rapport (p 136-148).

Pour lire la suite : http://informations-et-commentaires.nursit.com/IMG/pdf/4_cuba_cepalc_no177_pages_24_a_30.pdf

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.