Le développement en questions

Accueil > Nos archives > N° 177 Le monde en morceaux ? > Dossier > De l’échec du modèle économique et social en Tunisie et de la nécessité d’un (...)

De l’échec du modèle économique et social en Tunisie et de la nécessité d’un modèle alternatif

dimanche 25 décembre 2016, par Dr. Abdeljelil BEDOUI

Le partenariat avec l’Union européenne (UE) représente une composante essentielle du modèle économique et social en cours jusqu’à aujourd’hui en Tunisie. Ce modèle, basé sur des choix néolibéraux définis par le fameux consensus de Washington, mis en œuvre et propagé par les Institutions internationales de Bretton Woods, a été adopté par la Tunisie en 1986 dans le cadre du programme d’ajustement structurel suite à une grave crise ayant marqué l’économie tunisienne durant la première moitié des années 80.
L’application de ce modèle a contribué dans un premier temps à redresser la situation en relançant la croissance et en améliorant relativement les équilibres macroéconomiques. Ces résultats, somme toute attendus, ont suffit pour que les institutions internationales (Banque mondiale, Fonds monétaire internationale, agences de notation, Forum de Davos …) ne ratent aucune occasion, et cela jusqu’à la dernière minute (décembre 2010), pour saluer les succès de l’expérience tunisienne et relever les performances multiples en termes de croissance, de revenu par tête, d’amélioration des équilibres macro économiques (baisse de l’inflation, baisse des déséquilibres budgétaires et de la balance courante, baisse du taux d’endettement public …) et la compétitivité.

Pour lire la suite : http://informations-et-commentaires.nursit.com/IMG/pdf/5_be_doui_no177_pages_31_a_37.pdf

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.